Malgré cette augmentation, le volume d’affaires n’a pas suivi la même tendance à la hausse, mais a même montré une diminution par rapport aux années précédentes affectées par la pandémie de Covid-19.

Les Statistiques structurelles des entreprises non financières, récemment publiées avec les données de l’exercice 2021, révèlent une augmentation de 11,5% du nombre d’entreprises immobilières sur une période de trois ans, dépassant pour la première fois le millier. Cependant, le volume d’affaires n’a pas réussi à maintenir le même rythme, enregistrant une baisse au cours de la dernière année fiscale.

En ce qui concerne les établissements, une croissance significative de 12,1% sur trois ans est également observée. Cependant, la pandémie a également eu un impact, entraînant une réduction du nombre d’établissements pendant la période affectée.

En ce qui concerne le personnel employé, il est resté relativement stable au cours des trois dernières années, malgré les fluctuations pendant le pic de la pandémie. En ce qui concerne le volume d’affaires, bien qu’il y ait eu une légère augmentation en 2021, il reste inférieur aux niveaux d’avant la crise sanitaire.

En termes de résultats et de marges d’exploitation, une réduction a été observée au cours de ces trois années, ainsi qu’une diminution des dépenses par employé.

D’autre part, le rapport souligne une augmentation générale du nombre d’entreprises actives, avec une forte croissance dans le secteur des services. Les ventes des entreprises non financières ont connu une augmentation significative en 2021, malgré l’impact négatif de la pandémie l’année précédente.

En ce qui concerne l’investissement dans les actifs, il y a eu une augmentation, les activités immobilières se démarquant comme l’un des principaux domaines d’investissement.